Générateur de Noms de Produits

Générez des idées de noms pour votre produit ci-dessous.

Le guide complet pour nommer vos produits

Pourquoi devez-vous nommer vos produits ? En effet, un nom de produit idéal vous aidera non seulement à augmenter vos ventes, mais aussi à développer votre marque. C’est l’occasion idéale de construire une description créative et dynamique qui aura une résonance auprès de votre marché cible. Ainsi, vous pourrez attirer leur attention et déclencher une réponse émotionnelle positive. Un bon nom de produit est avant tout informatif et doit refléter l’identité de votre marque.

Vous voulez nommer vos produits, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Eh bien, notre guide de dénomination des produits vous aidera à considérer plus que le simple nom de votre produit. Il vous aidera à définir les objectifs de votre marque, votre public cible, les intérêts de votre public cible et les noms utilisés par vos concurrents. Commencez dès maintenant et laissez notre outil vous guider pour le reste !

Que devez-vous prendre en considération avant de nommer vos produits ?

Un nom trop simple risque de laisser échapper le potentiel de développement de votre marque. Par exemple, une marque de chocolat de luxe pourrait très bien opter pour un nom de marque comme « Super Noir ». Mais ne serait-il pas plus engageant de choisir un nom comme « Plus sombre que la nuit » ? C’est descriptif, mais cela évoque aussi des éléments plus intéressants, le mystère et la sensualité. 

Les entreprises qui excellent dans l’art d’engager leur public cible avec des noms de produit créatifs ont un avantage lorsqu’il s’agit de fidéliser leurs clients. Passons maintenant aux conseils importants à suivre pour nommer vos produits de manière efficace !

10 Conseils pour nommer vos produits efficacement

Voici quelques conseils efficaces pour trouver des noms accrocheurs pour vos produits.

  1. Décrivez le produit

La façon la plus simple de nommer un produit est de lui donner un nom qui décrit exactement ce qu’il fait. Certaines marques ont tellement excellé dans ce domaine que leur nom est devenu synonyme de la catégorie de produit elle-même. Par exemple, le papier bulle. Les papiers à bulles ont été inventés par la société Sealed Air Company, qui en a fait une marque déposée. Le Jet Ski est un autre exemple de nom de marque dans ce domaine.

  1. Faites en sorte qu’il soit facile à épeler et à prononcer

Si un produit est compliqué à prononcer, il sera difficile à trouver en ligne. Souvent, les consommateurs ne font pas un achat immédiat. Ils repèrent un produit, font quelques recherches et décident finalement de l’acheter. Cependant, s’ils ne se souviennent pas comment épeler le nom de la marque, ils ne pourront pas la trouver en ligne et ne l’achètent pas. De même, si le nom est difficile à prononcer, ils ne pourront pas en parler autour d’eux, ce qui limitera le bouche-à-oreille.

  1. Créez un mot-valise

En combinant deux mots qui se rapportent à votre produit, vous pouvez former un mot-valise créatif et unique qui sera mémorable et représentera bien votre produit. La Minipresso de Wacaco en est un bon exemple. La Minipresso est une minuscule machine à café manuelle. Son nom combine les mots mini et espresso.

  1. Nommer vos produits : choisissez un nom mémorable

Les noms très longs sont plus difficiles à retenir. Un produit dont tout le monde oublie le nom aura plus de mal à se vendre qu’un produit dont le nom est court et mémorable. Il existe certaines techniques pour rendre un nom mémorable, comme l’utilisation de l’allitération. Paypal en est un excellent exemple. 

L’allitération de la consonne « P » permet de le garder en mémoire. Paypal fait face à de nombreux concurrents, cependant, il est de loin le plus connu sur le marché. C’est aussi un nom descriptif, qui permet de comprendre le sens du service : un outil qui facilite les paiements.

  1. Pensez par Métaphore

Trouvez un nom unique pour votre produit n’est pas une tâche aisée sauf si votre produit est complètement unique et novateur. Essayez donc de décrire votre produit de manière métaphorique. Comme c’est le cas pour Ford Mustang par exemple. Un Mustang est un cheval sauvage rapide de l’Ouest américain. En nommant une voiture Mustang, Ford se sert d’une métaphore pour faire un lien entre la vitesse de l’animal et celle de leur véhicule.

  1. Les Acronymes

Un acronyme peut être un excellent moyen de résumer un produit de manière courte. Cependant, mieux vaut faire preuve de prudence et s’assurer que l’acronyme sera facile à mémoriser. Par exemple, un acronyme comme RDPEF ne sera pas mémorisé par le plus grand nombre. Restez court et faites en sorte qu’il s’agisse d’un acronyme qui sonne de manière plaisante comme ABBA.

  1. Utilisez un Verbe

Une autre technique efficace pour nommer vos produits consiste à utiliser un verbe. C’est le cas pour l’iPod touch, par exemple, ou l’iPod Shuffle. Les verbes, to touch et to shuffle, décrivent les éléments qui différencient ces produits et les rendent mémorables.

Vous pouvez également faire le contraire en transformant le nom de votre produit en un verbe. Par exemple, Google est devenu un verbe utilisé pour décrire l’action de faire des recherches sur Internet. Cela fonctionne mieux avec un nom de produit qui n’a pas encore de signification. Pensez à Skype ou à Shazam.

  1. Pensez à la réaction émotionnelle qu’il suscitera

Un bon nom de produit créera une réaction émotionnelle chez le consommateur. C’est par exemple le cas de Huggies. Ce sont de simples couches pour bébés, mais le nom suggère qu’elles sont plus que cela. Le nom évoque une réponse émotionnelle positive (To Hug = Faire un câlin). La plupart des gens aiment les câlins, les gens aiment étreindre ce qui est petit et mignon comme les bébés. Grâce à ce nom, un produit qui est relativement peu engageant devient alors un produit sympathique et attachant.

  1. Avant de nommer vos produits, pensez à votre marché cible

Qui sont vos cibles ? Pourquoi achètent-ils votre produit ? Réfléchissez à ce que votre marché cible voudrait acheter. Si vous vendez un produit de technologie intelligente destiné à un groupe démographique très spécifique, vous devriez probablement avoir un nom astucieux qui les séduira. Par exemple, Néo Spectra est un produit de micro-spectrométrie destiné aux départements de développement scientifique des grandes entreprises. 

Le nom est scientifique et évoque donc la force du produit. Ce nom de produit aurait très peu de chances de plaire à un public B2C. Si vous le pouvez, essayez d’obtenir l’avis de clients potentiels sur des idées de noms de produits.

  1. Testez le nom

Mettez le nom dans son contexte. Ce que nous entendons par là, c’est l’impression qu’il donnera dans vos catalogues ou sur votre site Web. Cela, cadre-t-il avec votre image de marque ou est-ce que l’impression donnée est un peu étrange ? Dites-le à haute voix dans une phrase et demandez-vous si cela sonne bien?

Les techniques pour trouver un nom de produit intéressant

Voici quelques techniques que vous pouvez adopter pour nommer vos produits facilement :

  1. Réfléchissez à des dizaines, voire des centaines d’options

Le principe « Première idée, meilleure idée » n’est pas une bonne façon de nommer un produit. Après tout, il y a de fortes chances que d’autres personnes aient pensé à ce même nom et l’aient utilisé. En fait, la seule façon d’obtenir un premier nom de produit est de proposer quelque chose que personne d’autre n’a jamais créé.

Pour ce faire, commencez à réfléchir à différentes idées de produits. Pensez à des termes connexes qui définissent ce qu’il est. Ce qu’il permet de faire, les problèmes qu’il résout, les personnes qui l’utiliseront et le lieu où il sera utilisé. Prenons un exemple : vous avez développé un type spécial de veilleuse qui fonctionne par commande vocale. Dressez une liste des différentes utilisations que vous pouvez lui attribuer :

  • Utilisé comme luminaire pour les chambres d’enfants.
  • Pour éclairer une salle de bain au milieu de la nuit.
  • Comme dispositif de sécurité dans un immeuble de bureaux.
  • Une lumière pour animaux de compagnie.
  • Une lumière de sécurité pour un musée.

Toutes ces utilisations différentes peuvent vous aider à trouver de nombreuses idées de noms, chacune étant basée sur l’utilisation de la lampe. Essayez donc de déterminer combien de termes vous pouvez trouver pour chaque utilisation. Puis appliquez certains des conseils ci-dessus pour nommer vos produits.

  1. Soyez descriptif

Pour nommer vos produits, vous devez être très explicite. En effet, le nom de votre produit doit communiquer aux gens ce qu’il fait ou ce qu’ils doivent en attendre. Ce n’est peut-être pas très excitant, mais un nom descriptif vous aidera à surmonter l’un de vos plus grands obstacles. L’un des meilleurs noms de produit, par exemple, est « Internet Explorer » de Microsoft. Il s’agit d’un nom descriptif très efficace. 

Liquid Plumber est un autre grand nom. Il n’y a aucun doute sur ce que fait exactement ce produit. Le nom peut ne pas être excitant ou évocateur d’émotions, mais selon le marché et le public cible, vous pouvez vouloir un nom aussi descriptif que possible, même s’il est un peu ennuyeux.

  1. Gardez le nom du produit court et percutant

Le nom de votre produit doit également être court et concis. De façon générale, plus le nom de votre produit est long, plus il est difficile d’attirer l’attention des gens. Les appellations longues peuvent être descriptives et complètes, mais elles sont trop longues pour être vraiment mémorisables.

De même, si le nom de votre produit est composé de deux ou trois mots, veillez à ce qu’ils ne soient pas trop longs. Sinon, les gens commenceront à les raccourcir et vous ne serez pas en mesure de contrôler ceux qu’ils utilisent. En d’autres termes, s’ils choisissent une abréviation que vous n’avez pas envisagée, tout le marketing et l’image de marque de votre produit seront perdus.

  1. Rendez-le facile à dire et à écrire

Imaginez que vous fassiez une publicité à la radio pour « Ghoti Window Cleaner » et que vous prononciez « Fish ». À votre avis, combien de personnes chercheront Ghoti et combien chercheront Fish ? Si le nom de votre produit est difficile à prononcer, les gens n’en parleront pas. Pour cela, restez simple et ne choisissez pas une orthographe extravagante juste pour être drôle.

Prononcez le nom à haute voix plusieurs fois et assurez-vous que vous pouvez le dire facilement. Et si le nom de votre produit comporte plus d’un mot, choisissez une structure qui permet aux mots de s’enchaîner facilement. Écrivez le nom et demandez aux gens de le lire à haute voix. Dans l’idéal, ils seront capables de dire tous les mots sans aucune aide ou incitation.

Si la plupart des gens ont des difficultés, vous devez choisir un autre nom de produit. Vous ne devriez pas avoir à expliquer encore et encore comment prononcer un nom, sinon personne ne le saura.

  1. Nommez vos produits : faites en sorte qu’ils soient amusants à dire

L’étude de la phonesthésie est l’étude des mots beaux et agréables, sans tenir compte du sens réel des mots. En bref, la façon dont un mot sonne est importante, pas ce qu’il signifie.

Pensez à la marque de soda Schweppes. Ce n’est pas le sifflement sourd émis par les bibliothécaires irrités. C’est un son profond et riche, et c’est tout simplement amusant à dire. Le nom de votre produit doit être amusant et agréable à dire ou à entendre.

  1. Utilisez de vrais mots, mais changez-les légèrement

Il existe de nombreuses façons d’utiliser des mots réels dans le nom de votre produit. Mais modifiez-les en fonction de votre objectif. Pour commencer, la tendance est toujours à la suppression d’une voyelle dans le nom d’un produit (Tumblr, Flickr, etc.). Vous pouvez prendre un mot réel et en retirer une ou deux lettres, ce qui le rend unique, tout en vous démarquant de la concurrence.

  1. Nommer vos produits : inventer des mots

Tous les mots sont inventés. Bien sûr, Shakespeare lui-même a inventé plus de 1 700 mots. Il n’y a donc rien de mal à créer un ou deux mots qui correspondent à vos efforts pour trouver un nom de produit. Voici quelques façons de le faire : 

  • Mots composés : c’est lorsque deux mots sont combinés pour créer un seul nouveau mot. Par exemple, « smog » est un mot-valise de fumée + brouillard.
  • Utilisez un nom : les boissons gazeuses Schweppes portent le nom de Johann Jacob Schweppe. Le Gatorade porte le nom des Gators de l’Université de Floride, où le produit a été fabriqué. 
  • Inventez un mot : créer un tout nouveau mot ! Doritos et Fritos sont des mots inventés, alors pourquoi ne pouvez-vous pas inventer votre propre mot aussi ?

Qu’est-ce qui fait un excellent nom de produit ?

Un nom de produit parfait doit répondre à certaines exigences. Tout d’abord, il doit bien vendre votre produit. Pour comprendre si votre nom répond à cet objectif, vous devez vous mettre à la place de votre cible : ce nom, se distingue-t-il des autres ? Si votre produit est unique, son nom doit marquer cette différence et la mettre en valeur.

Indique-t-il ce qu’est le produit, ce qu’il fait, ou comment il s’intègre dans votre gamme de produits et votre marque ? Un consommateur est évidemment beaucoup plus disposé à acheter quelque chose lorsqu’il sait de quoi il s’agit. Si vous choisissez un nom complètement aléatoire, vous devrez compter sur l’identité de votre marque pour informer et persuader les gens d’acheter. Si vous êtes une grande marque qui fabrique des voitures ou des ordinateurs, comme Ford ou HP, le problème ne se pose pas vraiment.

Mais si vous êtes une entreprise plus petite et que la première exposition à votre marque se fait par le nom du produit, il est clair que vous devez avoir un nom attrayant et informatif. Contribue-t-il à la confiance en la marque ? Votre marque et votre produit doivent travailler ensemble pour promouvoir et développer l’identité de votre marque. Ils doivent également assurer la confiance et la fidélité de vos clients envers votre marque. Cela aidera votre entreprise à se développer et vos futurs produits à se vendre.

Différences entre un nom de business et un nom de Produit

Un nom de business et un nom de produit doivent fonctionner de manière harmonieuse. C’est-à-dire qu’ils doivent s’aider mutuellement à établir une identité commune. Il existe quelques exemples pour lesquels cela a été fait de manière si efficace. La frontière entre le produit et la marque est devenue incroyablement ténue. C’est par exemple le cas de Google. 

Leur principal produit est Google Chrome. Cependant, Google ne se limite pas à Chrome, ils ont beaucoup d’autres produits comme Google Adwords, Google Docs, Google Analytics, Google Maps, Gmail. Tous ces produits existent sous le label Google. Cependant, il existe de réelles différences entre un nom de produit et un nom de marque. Un nom de produit doit être plus informatif et aider à vendre le produit tout en adhérant et en soutenant l’identité de la marque. Un nom d’entreprise, en revanche, se construit à partir des perceptions, des attentes et des expériences du client avec les produits.

Google est un nom court et de marque. Il n’a pas de signification réelle, mais renvoie à l’idée véhiculée par la marque. Le nom étant dérivé du mot « googol » qui désigne le deuxième plus grand nombre. De plus, le nom de produit « Maps » décrit l’utilité du produit en question.

Changer le nom de votre produit

Au cours du développement de votre produit, vous serez amené à commercialiser plusieurs versions. Vous devrez donc choisir une stratégie pour nommer ces différentes versions. La première consiste à garder le même nom. C’est souvent ce que choisissent les constructeurs automobiles. Il existe différentes versions de la Ford Focus. Les premiers modèles ressemblaient à une petite voiture, alors que maintenant, ce sont des voitures de sport et des berlines. 

La deuxième stratégie consiste à trouver un nom totalement nouveau pour la nouvelle version du produit. La Nintendo Wii en est un excellent exemple avec la N64. Lorsque les clients voient une variation d’un nom, ils s’attendent à ce que le produit soit relativement similaire à sa version précédente. La plus récente Ford Focus porte les suffixes suivants : SEL, Titanium, RS, Se Sedan. Chacun de ses suffixes indique des changements mineurs et des différences entre les produits. 

La pérennité d’un nom est un gage de qualité. Cela va même plus loin, car les clients attendent des améliorations et de nouvelles fonctionnalités. Le produit est perçu comme prenant plus de risques qu’un produit qui s’inscrit dans la continuité des produits précédents. Toutefois, cela peut être un avantage et offrir, par exemple, une qualité supérieure ou une expérience utilisateur plus satisfaisante.

Trouvez l’inspiration pour nommer vos produits 

Commencez par mettre sur le papier une liste de mots et d’idées qui vous viennent à l’esprit quand vous pensez à votre produit. Organiser ces mots et expressions par catégories. Ensuite, effectuez quelques recherches sur Google. Jetez un œil aux synonymes, antonymes et aux expressions intéressantes que les mots de votre liste peuvent générer.

Essayez alors de combiner les mots de votre liste en suivant les suggestions présentées dans la section Top 10 de cet article. Vous pouvez aussi essayer notre Générateur de Noms afin de générer des milliers d’idées de noms de produit. Tapez simplement vos mots-clés et des milliers de suggestions vous seront proposées. Par exemple, si vous êtes une société d’outillage pour le jardin et que vous lancez un nouveau produit du type souffleur de feuille, votre liste devrait commencer ainsi :

  • Feuille
  • Souffleur
  • Jardin
  • Fleur
  • Jardinage
  • Cour
  • Travail
  • Herbe
  • Fleur
  • Déblayer
  • Défeuiller
  • Nettoyer
  • Feuille Facile

Nommer vos produits : vérifier les marques existantes 

Enfin, vous avez choisi un nom de marque et vous souhaitez l’enregistrer légalement pour empêcher les gens de copier votre idée. Tout d’abord, vous devrez vérifier la disponibilité du nom de marque en effectuant une recherche sur Internet pour voir si quelqu’un a déjà enregistré votre nom de marque. Si c’est malheureusement le cas, vous devrez vous rabattre sur votre deuxième idée préférée.

Vous pouvez vérifier le statut de votre marque sur une base de données et enregistrer votre marque auprès de l’USPTO si vous êtes aux États-Unis. Ou auprès de l’EUIPO si vous êtes en Europe. L’enregistrement d’une marque en ligne coûte entre 275 et 325 dollars et il faut généralement compter environ 6 mois pour obtenir une réponse. Il est donc essentiel de procéder à l’enregistrement le plus tôt possible. 

Il vous sera demandé des informations telles que la catégorie de produit, la date de première utilisation et les spécificités du modèle que vous souhaitez protéger. Si vous n’êtes pas sûr de vous, ou si vous pensez que la demande de marque pourrait être contestée, il est bon d’en discuter au préalable avec un avocat spécialisé afin de bénéficier de ses conseils.